Business Angels, un moyen de financement2016-12-22T12:18:12+00:00

Business Angels, un moyen de financement

Ils sont au nombre de 4 100 en France. Ils investissent leurs propres deniers dans les start-up innovantes. Mais il n’est pas toujours simple de les convaincre. En effet, seuls les dossiers les plus prometteurs se font soutenir. Ils veulent gagner de l’argent mais pas seulement. En effet, la plupart des business angels ont déjà appuyé un lancement de projet et, grâce à leurs investissements, souhaitent soutenir d’autres projets. Mais attention, seulement 5% de tous les dossiers présentés obtiennent une réponse positive de leur part. Les montants investis par les business angels peuvent atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros. M. Brun, créateur de d’Ityz (service de réservation de taxi par téléphone portable), a réussi à lever plus de 800 000 euros de fonds au lancement de sa société en juin 2012. Puis, lors de la première année de lancement, il a récupéré 600 000 euros d’investissement. Il espère en récupérer le double l’année suivante.

Lancer son entreprise grâce au financement des business angels

Les business angels sont de plus en plus sollicités pour les deuxièmes ou troisièmes années du lancement des entreprises. C’est pour cela que les membres de France Angels ont du mal à répondre à toutes les demandes. Ils sont donc devenus ultra-sélectifs. Pour les apprivoiser, il faut réunir deux qualités :

  • Avoir une idée novatrice,
  • Afficher un fort potentiel de développement.

Les business angels prêtent main forte aux entreprises en phase de démarrage, qui est l’étape la plus dangereuse de leur vie. Pour les séduire, il faut leur apporter des perspectives de croissance de plus de 3%.

lancer entreprise business angels
business angels temps et délai

Quels délais faut-il prévoir ?

Une sélection accrue, qui peut prendre de trois à quatre mois.

En France, 10 000 dossiers passent par le site de France Angels, qui est un guichet unique. Ensuite, les dossiers sont aiguillés vers le réseau adéquat (il y en a déjà 82 en France), en tenant compte de différents paramètres, comme la proximité géographique. En effet, les business angels rendent visite, une à deux fois par mois, aux start-up qu’ils ont financées. L’activité de votre entreprise est un critère pris en compte. Il existe des réseaux spécialisés pour les secteurs particuliers, comme Sofware Business Angels (édition de logiciels) ou Angels Santé (santé, biotechnologie…). D’autres réseaux regroupent d’anciens élèves, comme ENSAE Business Angels ou ESSEC Business Angels. Les dossiers retenus passent devant un jury. À ce stade et dans plus de 60% des cas, la personnalité des dirigeants est décisive. La réponse est donnée dans un délai de trois à quatre mois si vous êtes finançable.

La création d’entreprise avec ComptaCom.