Le taux bureau permet à l’employeur de bénéficier d’un taux d’accident du travail et maladies professionnelles réduit. Il concerne les salariés déclarés comme non exposés au risque principal de l’établissement et des services tels que:

  • La comptabilité,
  • Le secrétariat
  • La gestion financière,
  • Les ressources humaines, etc.

Ce taux sera remplacé à compter du 1er janvier 2020 par un nouveau dispositif : le taux fonctions supports de nature administrative. Il pourra également concerner des entreprises ne disposant pas de bureaux.

Pour bénéficier de ce nouveau taux,  il est nécessaire d’en faire la demande en adressant à sa caisse régionale un questionnaire complété accompagné d’un plan de l’établissement. La demande doit être réalisée avant le 30 novembre 2019.

Source : arrêté du 15 février 2017 paru au JO le 1er mars 2017.