Suite à la parution des décrets sur les nouvelles règles du chômage, les créateurs d’entreprise (qui ont quitté leur emploi pour se lancer dans leur projet de création) pourront désormais bénéficier de l’allocation chômage.

Les conditions pour en bénéficier sont les suivantes :

  • Avoir travaillé 5 années sans aucune interruption
  • remplir l’ensemble des conditions d’attribution de l’ARE[1]
  • maintenir son inscription à Pôle emploi comme demandeur d’emploi
  • ne pas percevoir déjà l’aide à la reprise ou création d’entreprise (ARCE[2]).
  • Que votre projet soit validé par une commission régionale

Le créateur continuera de s’actualiser chaque mois comme demandeur d’emploi sur le site du Pôle Emploi et en parallèle il déclarera ses revenus pour pouvoir bénéficier le cas échéant de l’ACRE.

Le montant alloué est calculé en fonction de l’allocation que le demandeur aurait perçue s’il n’avait pas repris d’activité. L’ARE ne peut excéder le salaire journalier de référence du dernier emploi en date.

Les micro-entrepreneurs peuvent aussi bénéficier de cette allocation s’ils respectent les mêmes conditions.

L’entrée en vigueur est fixée au 1er novembre 2019.

[1] ARE : Allocation chômage d’aide au retour à l’emploi. Toutes les informations ici

[2] ARCE : Aide à la reprise ou à la création d’entreprises.  Les informations utiles ici