L’accord conclut par les partenaires sociaux vise à rationaliser et harmoniser les différentes textes conventionnels du secteur de la métallurgie dans le but de parvenir à un nouveau dispositif conventionnel – structuré, ordonné, simplifié et rédigé clairement.