Il est désormais possible de noter son avocat !

Une société propose en effet sur son site internet un comparateur des avocats avec un système de notation.

La Cour d’appel a précisé que cette pratique était contraire aux règles déontologiques qui interdisent toutes mentions comparatives entre les avocats.

Cependant, la Cour de Cassation a annulé  cet arrêt en admettant que les avocats pouvaient être notés par les internautes. En effet, les tiers ne sont pas tenus par les règles déontologiques de la profession.

ComptaCom au service des avocats.

Source : Cour de Cassation, 1ère chambre civile, 11 mai 2017 n°16-13669.