Une fois le lieu d’exercice déterminé, plusieurs étapes sont nécessaires pour lancer votre activité.

1 – Adhésion à l’Ordre National des Infirmiers (ONI)

L’ONI est garant de l’éthique, de la qualité et du respect des règles au sein de la profession.

A l’issue de votre adhésion, étape obligatoire, vous obtiendrez votre caducée.

2 – Inscription à l’Agence Régionale de Santé (ARS)

En vous inscrivant à l’ARS, vous serez détenteur de votre numéro ADELI (Automatisation des Listes), indispensable pour exercer votre activité. L’inscription est à effectuer durant le premier mois d’exercice.

3 – Enregistrement à la CPAM

Cette étape vous permettra d’être conventionné(e) par l’Assurance Maladie. Vous disposerez alors de vos feuilles de soins pré-remplies et la  télétransmission de vos actes médicaux vous sera possible.

4 – Affiliation à l’URSSAF et à la Caisse de Retraite

L’affiliation à l’URSSAF doit avoir lieu dans les 8 jours qui suivent le début de votre activité. Cette inscription déclenchera alors l’obtention d’un numéro SIRET.

L’affiliation à la CARPIMKO, la caisse de retraite et de prévoyance des infirmier(e)s est également une étape obligatoire.

5 – Souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle

Il est enfin nécessaire de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir les risques liés à l’exercice de votre activité. N’oubliez pas par ailleurs d’assurer votre local et votre véhicule professionnels.