En tant que micro entrepreneur vous n’êtes pas soumis aux mêmes obligations qu’une société de type SARL, SAS, etc.

Etant dispensé de fournir un bilan et une liasse fiscale en fin d’exercice, vos seules obligations consistent à tenir un livre des recettes et un registre des dépenses. Vous pouvez tenir ces registres via un logiciel comptable, seul.

Néanmoins, faire appel à un cabinet comptable peut s’avérer être un bon choix. L’expert-comptable pourra en effet vous conseiller en cas de dépassement des seuils sur le choix du statut le plus adapté.

Il pourra aussi vous proposer une aide à la déclaration de votre chiffre d’affaires ou à la réalisation des déclarations de TVA si vous y êtes soumis.

Enfin l’expert-comptable saura vous renseigner sur les meilleurs choix à faire pour payer moins de charges et d’impôts. Il saura aussi vous conseiller sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre dans le cadre de votre activité.