Toute activité de restauration, même associative, entraine le respect des règles d’hygiène et de sécurité. L’association doit donc compter dans ses effectifs une personne ayant suivi la formation en matière d’hygiène et de sécurité. A défaut, c’est la responsabilité de l’association qui est engagée.

Nos experts sont à votre écoute pour toute précision sur les associations.

Points à mettre en avant/résumé de l’article ou encore conclusion

Source : arrêté Jorf du 18 octobre 2013