Amortissement et location meublée

Contrairement à la location nue, la location meublée permet d’amortir le bien loué ainsi que les travaux et le coût des meubles.

Qu’est-ce que l’amortissement ?

L’amortissement en LMNP, est une charge comptable calculée qui représente la perte de valeur du bien sur une période définie.

Quels sont les éléments amortissables ?

Tous les éléments se trouvant dans le bien loué meublé peuvent être amortis à partir du moment où leur durée de vie supposée est supérieure à un an. Par exemple, les meubles et l’électroménager pourront être amortis sur une durée comprise entre 5 et 10 ans.

Attention, le terrain sur lequel repose le bien n’est jamais amortissable. Si l’acte notarié ne distingue pas la valeur du bâti et du non bâti, une quotepart de terrain devra alors être déduite du prix global pour déterminer la base amortissable.

Comment se calcule l’amortissement ?

L’amortissement du bien doit se faire sur les durées définies par référence aux usages c’est-à-dire aux pratiques de chaque profession. Par ailleurs,  si le bien est ancien, l’amortissement sera plus court que pour un bien neuf. Communément la structure de l’immeuble est amortie entre 30 et 50 ans.

Qu’est-ce que l’amortissement par composant ?

Il est souvent difficile de connaitre la valeur et la durée de vie exacte des différents éléments composant une construction. Pourtant tous ces éléments n’ont pas la même durée de vie.

Par exemple, le gros œuvre peut être amorti sur une durée de 30 à 100 ans, tandis que les revêtements de mur (peinture, tapisserie…) ont une durée de vie estimée de 7 à 15 ans.

Voici un tableau récapitulant les pourcentages et durées applicables :

Composants Pourcentage de la valeur du bien estimée Durée d’amortissement praticable
Gros œuvres 30% à 50% 30 à 100 ans
Façade 5% à 15% 20 à 40 ans
Installation générales et techniques 15% à 35% 10 à 20 ans
Agencement 15% à 35% 10 à 20 ans

Que fait-on de l’excédent d’amortissement non utilisé ?

Si le résultat comptable de l’activité est négatif à cause des amortissements trop importants, il est possible de reporter les amortissements excédentaires sur les années suivantes, sans limite de durée. Contrairement aux déficits issus des autres charges, qui sont reportables uniquement sur 10 ans, les déficits issus d’amortissements sont reportables sans limite de temps.

Que se passe-t-il en cas de cession du bien ?

En location meublée non professionnelle, même si le bien est inscrit à l’actif du bilan comptable, il reste soumis aux plus-values des particuliers. Même si des amortissements ont été déduits sur les travaux de construction, ils ne rentrent pas en compte dans le calcul de la plus-value. C’est une spécificité du régime de la location meublée et en fait une des dernières niches fiscales.

Attention, les amortissements constatés au titre des travaux d’amélioration et de réparation viennent diminuer la valeur des travaux retenue pour le calcul du prix d’achat du bien pris en compte dans le calcul de la plus-value de cession. Heureusement, les exonérations progressives pour durée de détention permises par le mode d’imposition des plus-values des particuliers limitent les conséquences de ces dispositions.

Pour une simulation gratuite, contactez nos experts
2018-06-20T15:12:29+00:0030/05/2018|Location meublée (LMNP et LMP)|

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


78 Comments

  1. François 8 décembre 2014 à 22 h 29 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    Est-il possible d’amortir les locaux dans le cadre d’un studio ?

    Merci,
    Cordialement,

    • Jordan Gillard 9 décembre 2014 à 10 h 11 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Si le bien est loué en meublé, il parait en effet possible d’amortir le studio.
      Cordialement.

  2. Claudine Haas 29 janvier 2015 à 15 h 47 min ␣- Répondre

    Je pensais que les biens en LMNP ne pouvaient pas être amortis ?
    J’ai ce bien en location géré par un gestionnaire depuis 07/2011 puis je encore faire de l’amortissement ?
    Avez vous un cabinet dans l’Est de la France ?
    Je suis trésorière d’une association créée justement pour la gestion de notre immeuble et nous sommes en recherche d’un fiscaliste ou quelqu’un qui puisse nous établir les déclarations annuelles.
    Le promoteur nous avait proposé un fiscaliste qui a fait faillite depuis et j’ai fait mes déclarations moi-même, mais je ne suis pas sûr de tout…
    Quel prix feriez vous si nous étions plusieurs à vous confier cette gestion ?
    Dès que j’aurais votre retour je lancerais un appel sur notre forum.
    Cordialement
    CH

    • Jordan Gillard 29 janvier 2015 à 16 h 16 min ␣- Répondre

      Bonjour Madame,
      Il est en effet possible d’amortir un bien loué en meublé, c’est un des atouts du régime réel.
      Voici les différentes adresses de nos cabinets : http://www.comptaexpert.fr/notre-reseau/nos-implantations Nous gérons plusieurs milliers de clients par correspondance, même à distance nous savons nous rendre disponibles.
      Je vous invite à nous contacter pour que nous puissions discuter des contours de notre mission d’accompagnement, vous pouvez nous joindre au 01.56.92.99.27.
      Cordialement.

  3. Darvieux Roberto 24 mars 2015 à 10 h 50 min ␣- Répondre

    Est-il possible d’amortir les portes et fenêtre, cuisine équipés , des volets roulants, les jalousie de sécurités, la repeinte de la façade , et intérieur dans un immeuble qui fait l’objet d’une réhabilitation.
    Une piscine neuve peut-elle être amortie. Est-il possible de amortir des stores, des balcons, la climatisation.

    • Jordan Gillard 26 mars 2015 à 9 h 58 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Ces éléments sont en effet amortissables.
      Cordialement.

  4. TROVIT Grégoire 29 mars 2015 à 16 h 28 min ␣- Répondre

    Bonjour.
    J’ai un studio au sein d’une résidence étudiants auquel est attaché un parking en sous-sol. Le studio était loué nu jusqu’au 30/06/2014. J’ai acquis les meublés le 01/07/2014 et il est dorénavant loué meublé avec son parking : valeurs vénales respectives : 60.000 € et 7.500 €.
    En pratique en cas d’option pour le régime du réel, inscrivez distinctement ces 2 biens à l’actif ?
    Dans le cadre de l’amortissement par composants et si ces 2 biens sont inscrits distinctement à l’actif, la quote-part du terrain serait elle identique : 10% par exemple ou supérieure pour le parking ?
    Merci.
    Cordialement.

    • Jordan Gillard 2 avril 2015 à 10 h 51 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Pour répondre à ces questions, nous vous invitons à nous contacter par téléphone. Elles relèvent d’une consultation personnelle.
      Cordialement.

  5. Bernard 30 mars 2015 à 19 h 47 min ␣- Répondre

    Bonsoir,
    Je suis LMNP pour des biens (appartements) achetés en 2011.
    Je n’avais pas prévu de poste Amortissement pour « Façade, menuiseries extérieures… »
    Or, j’ai refait (facturé en décembre 2014) des portes et fenêtres dans le sens de la loi sur la transition énergétique, càd double-vitrage thermique, pour 3880 euros TTC dont 700 euros de main d’oeuvre environ. J’envisage à plus longue échéance de terminer ces travaux (quand ?) pour quasiment le même montant.
    Puis-je réaliser une ligne amortissement aujourd’hui et comment la comptabiliser sur 2014 et les années suivantes ? Ne vaut-il pas mieux passer ces travaux en charges directement ?

    Par ailleurs, j’avais du déficit jusqu’à l’an dernier, et c’était donc simple. Mais comment procéder maintenant pour intégrer l’amortissement au déficit et le faire figurer sur les déclarations ?

    Je vous remercie de votre compréhension et de vos réponses éventuelles.

    • Jordan Gillard 2 avril 2015 à 10 h 51 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Pour répondre à ces questions, nous vous invitons à nous contacter par téléphone. Elles relèvent d’une consultation personnelle.
      Cordialement.

  6. sophie b 20 avril 2015 à 18 h 32 min ␣- Répondre

    Bonjour, sur composantes de l’amortissement, peuvent elles varier selon l’état de l’appartement,
    par exemple, pour un bien que je déclare pour la première fois au réel, j’ai fait une évaluation mais il y a « rafraichissement a prévoir »,
    mes peintures étaient a refaire a (refaites en 2015, donc déjà amorties en parti),
    pour l’électricité, c amorti a 70% (tableau a changer et petites modifs)
    la cuisine équipée n’est pas neuve et complètement amortie, je prévois de la changer, dans quelles rubriques vont ces éléments (installations techniques, agencements?) du coup, cela change-t-il la répartition des composantes dans l’évaluation initiale (je ne veux pas amortir trop vite au début a cause des cotisations sociales LMP sur PV court terme…

  7. Bill 5 mai 2015 à 16 h 40 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si nous pouvons retro déclarer le début d’activité de LMNP?
    Si oui combien de mois?
    Cdt,

  8. Julien 19 mai 2015 à 15 h 23 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    J’ai acquis un studio en tant que résidence principale en 2007 dans un immeuble datant des années 1970.
    Et aujourd’hui je souhaite le louer.
    Est-il possible de faire de l’amortissement sur la valeur du bien ?
    Si oui, sur quelle valeur dois-je me baser, celle de l’achat en 2007 ou sa valeur actuelle ou autre ?
    Comment se calcule cette amortissement et sur quelle période, sachant qu’il s’agit de l’ancien de plus de 40 ans ?

    Est-il possible de faire de l’amortissement sur la valeur du bien en location nue ?

    Merci par avance de votre retour.

    • Jordan Gillard 27 octobre 2015 à 12 h 34 min ␣- Répondre

      Bonjour Julien,

      Il est possible d’amortir le bien à sa valeur réelle à la date de mise en location meublée. Comme vu dans l’article, les durées d’amortissements sont variables.

      Cordialement.

  9. Pierre 1 janvier 2016 à 21 h 01 min ␣- Répondre

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour ce explications très claires.
    Un point cependant attiré mon attention quand vous indiquez que la durée d’amortissement des murs varie en fonction de l’ancienneté de l’immeuble. Cela paraît effectivement logique.
    Du coup, puis je amortir plus rapidement un appartement dans un immeuble des années 80 que dans un immeuble des années 60?
    Merci pour votre retour
    Pierre

  10. […] fiscal quasiment toutes les charges engagées dont, bien entendu les frais financiers mais aussi un amortissement du bien loué (hors terrain) et de son mobilier, ce qui n’est pas possible pour les revenus […]

  11. laugier 11 mai 2016 à 10 h 24 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    j’ai acheter un appartement pour résidence secondaire-en 2008
    je loue cet appartement en meublée depuis avril 2016
    Pourrais-je amortir le bien ainsi que le mobilier
    merci pour votre réponse

    • Steven Touzeau 23 août 2016 à 12 h 38 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Votre appartement est effectivement éligible au régime LMNP.
      Grâce au régime LMNP vous pourrez amortir le bien ainsi que mobilier en fonction de la durée pendant laquelle vous le proposez en location meublée dans l’année.

      A très bientôt.

      Steven
      Conseiller en location meublée

  12. Rosi 14 août 2016 à 20 h 30 min ␣- Répondre

    Bonjour
    Nous avons 2 apparts que nous déclarons comme BIC en régime réel. (LMNP)
    Nous déduisons l’amortissement pour réduire l’impôt-
    Au moment d’une vente, aura-t-il un impact sur la plus-value lorsqu’on vend un meublé amorti dans le cadre du LMNP au réel.?
    devrons nous payer plus de plus value du a la perte de valeur résiduelle ?
    merci

    • Steven Touzeau 23 août 2016 à 14 h 26 min ␣- Répondre

      Bonjour Madame,

      Un des avantages très intéressants de la location meublée non professionnelle est que les amortissements sur le bien sont transparents signifiant que lors de la revente, les amortissements n’auront aucun impact sur la plus-value au moment de la revente.

      Cordialement,

      Steven
      Conseiller en location meublée

  13. ludojoey 21 août 2016 à 15 h 20 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    J’ai déjà la statut LMNP, au réel, pour un studio que je loue;

    J’ai fait l’acquisition d’un nouveau bien.
    Je souhaite le louer également en meublé.

    Cependant dans 1 an ou 2, je compte utiliser moi même ce bien en tant que résidence principale, puis le relouer en meublé 2 ou 3 ans après.

    Que se passe t il durant la période ou j’occuperai moi-même le bien ?

    Continuerais-je les amortissements dessus, qui seront alors totalement reportables d’année en année jusqu’a ce que je reprenne la location meublée pour ce bien ?

    Merci

    • Steven Touzeau 23 août 2016 à 10 h 25 min ␣- Répondre

      Bonjour Monsieur,

      Pour répondre à ces questions, je vous invite à nous contacter par téléphone. Elles relèvent d’une consultation personnelle.

      Cordialement,

      Steven
      Conseiller en location meublée

  14. orecka 16 mars 2017 à 11 h 16 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    J’ai une question concernant amortissement de l’appartement loué en LMNP et la valorisation du terrain… Dans certaines applications il est « sortie » de la valeur du bien (votre exemple) et dans les autres il est valorisé à l’hauteur de 15% non amortissable… Les deux options sont correctes? Le terrain n’ai jamais amortissable?

    • Steven Touzeau 18 juillet 2017 à 7 h 18 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Les deux options semblent similaires. En effet dans les 2 cas, la valeur du terrain est valorisée selon une quote-part qui est déduite de la valeur du bien et non amortissable.
      En effet, en comptabilité le terrain est non amortissable.

      Cordialement,

      Steven Touzeau
      Conseiller en location meublée

  15. geanty 3 mai 2017 à 10 h 48 min ␣- Répondre

    bonjour
    j ai acheté en avril 2016 1 studio et 1 T1 en septembre 2016 et nous avons fait des travaux nous meme … je loue en meublé 1 étudiant sept 2016 et l autre en saisonnier à l année depuis novembre 2016 …
    les années d avant je declarai en BIC 2 mois de locations saisonnières pour une maison principale mais j ai vendu…
    je n ai pas fait le changement pour être en régime réel en février 2017 pour mes revenus 2016 ….. donc cette année je suis obligatoirement au forfait déduction 50 % .
    l amortissement et surtout travaux de 2016 ( matériaux factures 2016 cuisine douche peinture etc ….) pourrai je les reporter sur revenus 2017 si je fais mon changement de régime avant février 2018 ..?
    car qu est qui est pris en compte dans leur forfait de 50% de déduction …

    cette année 2017 j aurai 6000 € de remplacement double vitrage dois je les etaler sur plusieurs années ? .
    ..j aurai également des meubles petit crédit etc … car je vais acheter un 3 em studio …
    Cordialement …

    • Steven Touzeau 18 juillet 2017 à 7 h 42 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Il ne sera pas possible de déclarer les travaux sur la prochaine déclaration. En effet, les travaux effectués doivent être déclarés sur l’année d’exécution.
      En revanche si vous avez des crédits qui débutent en 2016 et qui courent sur plusieurs années, nous pourrons les prendre en compte à partir de l’année de mise en location au régime réel.

      Cordialement,

      Steven Touzeau
      Conseiller en location meublée

  16. Jef 7 mai 2017 à 10 h 55 min ␣- Répondre

    Bonjour
    Quand on parle d’amortissement de l’immeuble dans le cadre de la location meublée au réel, amortit on la valeur de l’immeuble elle même ou son coût d’achat (valeur+cout du crédit?
    Merci

    • Steven Touzeau 18 juillet 2017 à 7 h 51 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Cela dépend de la date d’achat. En effet, la prise en compte de la base amortissable est différente en fonction de la date d’acquisition du bien.
      La base amortissable doit correspondre à la valeur sur le marché. De ce fait, si l’acquisition est récente nous prendrons la valeur d’achat. En revanche si la date d’acquisition est ancienne, nous prendrons en compte une estimation.

      Cordialement,

      Steven Touzeau
      Conseiller en location meublée

  17. Regairaz Michel 8 mai 2017 à 9 h 56 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    J’ai acquis en 2017 un appartement neuf sous la loi de Robien « recentrée » que je loue nu..
    J’envisage de le louer en « meublé ».
    Dans ce cas puis-je continuer à défiscaliser?
    Quels avantages pouraient me procurer cette formule?
    Cordialement

    • Steven Touzeau 18 juillet 2017 à 7 h 52 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Si vous bénéficiez de la loi de Robien, il ne semble pas possible de cumuler avec une activité LMNP. Vous devez attendre la fin de la défiscalisation pour passer en location meublée.

      Cordialement,

      Steven Touzeau
      Conseiller en location meublée

  18. precetti 29 mai 2017 à 18 h 01 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    Si je mets mon appartement en LMNP et que je fais un amortissement sur la valeur du bien. Est -ce que plus tard s’il y a un ravalement de façade sur l immeuble, est-ce que ces travaux sont-amortissable et sur combien d’années?

    Cordialement

    • Steven Touzeau 31 mai 2017 à 16 h 52 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      En effet les travaux peuvent s’amortir sur l’activité de location meublée. Les durées d’amortissement varient selon les cabinets (fourchette donnée par l’administration fiscale). Si vous souhaitez plus d’informations sur nos méthodes d’amortissement, vous pouvez joindre notre équipe spécialisée au 02.43.64.17.27.

      Steven Touzeau
      Conseiller en location meublée

  19. Landry 30 juin 2017 à 16 h 37 min ␣- Répondre

    Bonjour monsieur,

    Si j’achète un bien qui avait été mis en location par l’ancien propriétaire pendant plus de 20 ans, puis-je bénéficier de déduction de charges liées à l’amortissement de certaines composantes du bien pour lesquelles la durée d’amortissement praticable est inférieure ou égale à 20 ans (exemple: l’amortissement des installations générales et techniques ou encore celle de la façade)?

    En effet, il s’agit d’une location meublée au régime réel.

    Merci de votre retour

    • Steven Touzeau 3 juillet 2017 à 9 h 38 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Même si l’ancien propriétaire avait complètement amorti le bien, il vous est tout à fait possible d’amortir le bien en totalité sur la valeur d’acquisition.
      Le régime réel est alors également possible pour vous et certainement plus intéressant que le régime micro.

      Cordialement,

      Steven Touzeau
      Conseiller en location meublée

  20. Yvan 14 août 2017 à 17 h 38 min ␣- Répondre

    Bonjour je vais acquerir un immeuble et je souhaite faire aux fils des re location du meublé. ( actuellement tout est en vide )
    Je souhaite amortir mon bien.
    Comment connaitre la valeur de chaque lot?
    Merci

    • Guillaume CAPLAN 23 août 2017 à 14 h 13 min ␣- Répondre

      Bonjour, je vous invite à contacter notre équipe d’experts en location meublée au 02.43.64.17.27.
      Ils pourront vous expliquer plus en détails la marche à suivre,
      A bientôt.

  21. Drain 24 août 2017 à 18 h 09 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    Je passe en location meublée un appartement acquis neuf en 1998 ( donc presque 20ans) je compte amortir le bien à partir de sa valeur actuelle ( 150 000 euros – 10 à 15% pour le terrain)
    Par contre un centre AGA m’a affirmé que je pouvais amortir l’ensemble de l’appartement sur 25ans sans différencier les composants du fait de l’instruction fiscale qui dit » Lorsque des éléments constitutifs d’un actif sont exploités de façon indissociable, un plan d’amortissement unique est retenu pour l’ensemble de ces éléments. »
    Si cela n’est pas possible puis je amortir par composant mais en retirant 20 ans à la durée des amortissements puisque l’appartement à dejà 20ans: exemple amortir 40% ( gros œuvre) sur 30 ans ( au lieu de 50ans)…
    Merci

    • Guillaume CAPLAN 28 août 2017 à 10 h 25 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Votre question portant sur des modalités techniques particulières, je vous invite à nous contacter par téléphone au 02.43.64.17.27,
      A bientôt,

  22. Nicolas 26 novembre 2017 à 18 h 39 min ␣- Répondre

    Bonjour
    Quels sont les critères permettant de sélectionner 30 ou 50 ans d’amortissement? Que dis la loi ?
    Question identique pour connaître le taux d’amortissement immobilier versus terrain ?
    Merci d’avance

    • Guillaume CAPLAN 29 novembre 2017 à 17 h 54 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Pour pouvoir répondre à vos interrogations, je vous conseille de vous rapprocher de nos experts en appelant le 02.43.64.17.27,
      A bientôt,

  23. til 20 janvier 2018 à 15 h 32 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    Je loue un studio meublé dont j’ai hérité. Est-il possible de pratiquer l’amortissement sur un bien dont on a hérité ?

    • Steven Touzeau 13 mars 2018 à 18 h 00 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Cela semble tout à fait possible.

      Afin de pouvoir vous en dire plus à ce sujet, je vous invite à nous recontacter directement au 02.43.64.17.27.

      Steven Touzeau
      Conseiller en location meublée

  24. fredgwad971 3 février 2018 à 17 h 35 min ␣- Répondre

    Bonjour
    dans le cadre d’une sci à l’is, j’ai un appartement que je loue depuis plus de 10 ans en meublé……je viens de procéder à une rénovation totale de la cuisine américaine (changement des éléments de cuisine) et de mettre des rideaux-volets électriques à la place de volets en bois.
    Dois je passer ces frais en directement en charges, ou dois je les amortir sur 5 à 7 ans.
    Merci

    • Steven Touzeau 16 février 2018 à 16 h 59 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Afin de faire un point personnalisé sur votre situation, je vous invite à nous contacter directement au 02.43.64.17.27
      Un de nos experts pourra alors vous proposer une analyse et vous dire quelle est l’option la plus adaptée.

      A bientôt.

  25. Passant 12 mars 2018 à 21 h 14 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    Merci de mettre à disposition ces informations utiles. Je découvre grâce à vous la possibilité de pratiquer des amortissements.

    Vous écrivez « Tous les éléments se trouvant dans le bien loué meublé peuvent être amortis à partir du moment où leur durée de vie supposée est supérieure à un an. »

    J’en déduis que la réfection complète d’une toiture rentre dans ce cadre ce qui est important à connaître.

    Cependant quelle différence entre « peut » et « doit » ? Par exemple, si je remplace une cuisine, ai-je l’obligation d’amortir sur plusieurs années cette opération, oui puis-je en déduire le coût en une seule fois, quitte à générer un déficit reportable sur les exercices suivants ?

    Merci

    • Steven Touzeau 13 mars 2018 à 16 h 53 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Afin de pouvoir répondre au mieux à votre question, je vous invite à nous contacter directement au 02.43.64.17.27.
      Nous pourrons ainsi détailler au mieux votre situation et répondre à vos demandes.

      A très bientôt,

      Steven Touzeau
      Conseiller en location meublée

  26. allien 4 avril 2018 à 8 h 30 min ␣- Répondre

    bonjour

    je loue un appartement en meuble et applique les taux pour les composants terrain et construction
    je voudrai justee savoir si je peux appliquer ces memes taux pour le nouvel appaprtement que j ai achete
    de plus j ai fait des travaux de rafrichissement interieur (peinture parquet)
    dois je les amortir au meme taux pratique que les agencementts des composants

    cordialement
    capucine

    • Olivier BOULLIER 1 juin 2018 à 14 h 50 min ␣- Répondre

      Bonjour Capucine,
      Afin de valider la prise en compte de vos travaux et de l’amortissement sur votre investissement, nous mettons à votre disposition gratuitement des outils de simulation : https://investissement.compta.com/outils-gratuits/
      Vous pouvez également nous contacter au 02 43 64 17 27 ou par email : lmnp@compta.com afin que l’un de nos conseillers puisse vous aider et répondre à toutes vos questions sur le statut LMNP (Loueur en Meublé).
      Comptablement Vôtre,
      Olivier
      02 43 64 17 27
      lmnp@compta.com

  27. SENAFI 30 avril 2018 à 11 h 39 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    J’ai une location en meublée, mon résultat comptable avant amortissement est de 6000 euros, l’amortissement est de 10000 euros. Comment passer l’écriture de l’amortissement pour être conforme au CGI qui autorise que 6000 euros de déduction pour les amortissements. Merci

    • Olivier BOULLIER 1 juin 2018 à 14 h 17 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Lorsque vous êtes cliente du Cabinet ComptaCom, nous gérons l’ensemble des écritures comptables et notamment celles relatives à l’amortissement comptable.
      Nous pouvons vous accompagner de A & Z, avec une offre à partir de 17 euros / mois, incluant le suivi des reports d’amortissement.
      Pour un devis personnalisé, vous pouvez nous contacter au 02 43 64 17 27 ou par email : lmnp@compta.com afin que l’un de nos conseillers puisse vous aider et répondre à toutes vos questions sur le statut LMNP (Loueur en Meublé).
      Comptablement Vôtre,
      Olivier
      02 43 64 17 27
      lmnp@compta.com

  28. BUSSY 9 mai 2018 à 10 h 23 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    J’ai bien noté que les plus values de cession étaient soumises aux mêmes conditions que celles des particuliers, mais ne doit-on pas ajouter, sur la déclaration 2031,au moment de la cession du bien, le montant de ladite cession. Cette opération reviendrait à faire apparaitre un bénéfice du même montant à reporter sur la déclaration 2072.
    Merci de votre réponse.

    • Olivier BOULLIER 1 juin 2018 à 14 h 13 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Effectivement, le régime LMNP permet de bénéficier de la même fiscalité que celle des particuliers en terme de plus-values.
      Nous pouvons vous accompagner de A & Z, avec une offre à partir de 17 euros / mois, incluant une assistance à votre déclaration d’impôts personnelle qui ne sera ni une 2072, ni une 2044 mais une 2042C-Pro.
      Pour un devis personnalisé, vous pouvez nous contacter au 02 43 64 17 27 ou par email : lmnp@compta.com afin que l’un de nos conseillers puisse vous aider et répondre à toutes vos questions sur le statut LMNP (Loueur en Meublé).
      Comptablement Vôtre,
      Olivier
      02 43 64 17 27
      lmnp@compta.com

  29. fabienne 9 juin 2018 à 7 h 51 min ␣- Répondre

    Bonjour
    Avec mon mari, nous achetons un bien destiné à être maison d’habitation principale pour notre fille + locaux pour ses projets professionnels, dont une ou plusieurs locations de meublés de tourisme. Pour béneficier du régime LMNP, doit-elle participer financièrement à l’achat du bien, et si oui, à quel pourcentage minimum?
    merci

    • L'équipe du Blog 31 juillet 2018 à 16 h 57 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Le bien appartiendrais alors à vous et à votre mari. Votre fille sera à priori logée à titre gratuit et les revenus de locations seront à déclarer à votre nom.

      Pour que votre fille puisse effectuer de la location avec ce bien, elle doit apparaitre sur l’attestation d’acquisition et vous devrez créer une indivision.

      Cordialement,

  30. Pascal 3 juillet 2018 à 21 h 26 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    Je loue un appartement en LMNP depuis 3 ans. La valeur retenue pour l’immeuble est de 250 000 € et le composant « toiture » a été évalué à 10 % soit 25000 €. Les liteaux et les tuiles vont être remplacés (mais pas la charpente), ma part sera de 5000 €.
    Est-ce que je dois « sortir » une partie de la toiture en valeur 0 ? Dans ce cas, comment l’estimer ? Cette moins-value est elle une charge deductible ? Le montant de l’amortissement va-t’il diminuer ?
    Ou est-ce que l’on peut considérer que la valeur de l’immeuble a augmenté de 5000 € et amortir cette nouvelle ligne sur 25 ans ?
    Merci de vos conseils. Cordialement.

    • L'équipe du Blog 31 juillet 2018 à 16 h 53 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Votre cas étant particulier, je vous invite à contacter nos conseillers lorsque vous serez disponible au 02.43.64.17.27.

      A bientôt,

  31. kris 4 août 2018 à 11 h 11 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    Je cherche a connaitre la méthodologie de calcul pour séparer le bâti du non bâti dans le cadre d’un LMNP sur le 06 dans l’arrière pays niçois, sachant que ce bien a été acquis 280 000 € hors frais de notaire. surface habitable 70 m2 + dépendances sur un terrain de 1000 M2
    Y a t il une règle de calcul délivré par les impots en fonction du montant total du bien et du secteur ou il est implanté ou bien doit ton le faire en prenant une règle que beaucoup appliquent mais qui ne me semble pas spécialement réelle c’est a dire : 90 % pour le bâti et 10 % pour le non bâti. Dans ce cas de figure, le fisc peut il requalifier ce taux en cas de controle?
    Merci de vos conseils ,
    Bien cordialement.

    • Guillaume CAPLAN 6 septembre 2018 à 10 h 36 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Afin de répondre au mieux à votre demande,
      je vous invite à contacter directement nos conseillers spécialistes du LMNP au 02.43.64.17.27
      A bientôt

  32. flores 6 août 2018 à 16 h 26 min ␣- Répondre

    bonjour
    je suis en LMP (professionel), je désire acquerir un nouveau logement destiné à la location en meublé mais je compte y habiter quelques mois par an et être locataire le reste du temps un peu partout en France ou ailleurs; quelle est l’incidence fiscale ? dois – je me le louer ?
    merci

    MichelF

    • Guillaume CAPLAN 6 septembre 2018 à 10 h 19 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Pour faire le point sur votre demande, je vous invite à contacter directement le 02.43.64.17.27
      L’un de nos conseillers expert en LMP pourra répondre à toutes vos questions.
      A bientôt.

  33. LMNP 23 août 2018 à 18 h 41 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    Je viens d’acheter un bien ancien sous le statut LMNP, je me lance sur des investissements locatifs, 147 000 euros. Je vais prendre un crédit pour le rénover. Est-ce que je peux rentrer l’écriture pour l’amortissement?

    Merci

    • Guillaume CAPLAN 6 septembre 2018 à 10 h 26 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Effectivement dans le cadre d’une inscription au régime réel LMNP, les intérêts de votre emprunt sont pris en compte.
      Pour pouvoir faire le point sur votre situation, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes au 02.43.64.17.27
      L’un de nos conseillers pourra répondre à toutes vos questions.
      A très bientôt

  34. sebastien 24 septembre 2018 à 5 h 03 min ␣- Répondre

    bonjour dans le cadre d un futur achat pour faire du meublée , peut on deduire des charges d agrandissement comme l amenagement de combles ?

    • L'équipe du Blog 24 septembre 2018 à 14 h 45 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Afin de faire le point plus en détails sur les charges qu’il est possible de déduire dans le cadre d’un statut LMNP, je vous invite à nous contacter au 02.43.64.17.27
      A bientôt

  35. cano 26 septembre 2018 à 16 h 12 min ␣- Répondre

    bonjour Bonjour Madame MORENNE,

    Nous avons acheté notre appartement courant dernier trimestre 2017. Afin de le mettre en location en janvier 2018 (il a été loué le 02/01/1018), il a fallu acheter les meuble et les éléments nécessaires et faire intervenir les entrepreneurs avant la mise en location.

    Nous avons donc des factures qui datent de 2017 et 2018. Ma question : dois-je mettre les factures de 2017 dans le répertoire 2017 ou 2018 afin que nous puissions déduire des revenus de 2018 les achats faits en 2017 ?

    Je vous remercie de votre réponse

    • L'équipe du Blog 4 octobre 2018 à 9 h 12 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Vous pouvez déposer ces factures dans le répertoire « 2018 ». Si besoin, le comptable fera le nécessaire pour les placer au bon endroit.
      Je vous remercie.

  36. PHILIPPE RICHAUD 28 septembre 2018 à 16 h 42 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    J’envisage de d’auto construire un bien immobilier sur mon terrain destiné à la location saisonnière et faire cette location en LMNP.
    Comment est-il possible de déterminer le montant du bien qui sera amortissable étant donné que je vais moi-même construire cette maison et que je n’aurai donc pas de facture d’artisans ou constructeurs, mais uniquement des factures de matériaux.
    Merci pour votre aide et bien à vous.

    • L'équipe du Blog 4 octobre 2018 à 8 h 52 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Le calcul de l’amortissement se fera sur la valeur terrain+le coût des matériaux utilisés pour la construction.
      Pour toute précision sur votre projet, je vous invite à contacter nos équipes au 02.43.64.17.27
      Un conseiller spécialiste du LMNP pourra répondre à vos questions.
      A bientôt

  37. Marc 3 octobre 2018 à 12 h 54 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    À quel moment est imputé l’amortissement lors des déductions sur le revenu foncier ?

    Par exemple, dois-je d’abord soustraire à mes revenus fonciers mes frais déductibles, mon intérêt d’emprunt et enventuellement mes travaux et ensuite déduire l’amortissement (si mon revenu imposable avant déduction est positif, et dans ce cas là ramènerai mon revenu imposable à 0) ou bien dois-je d’abord déduire l’amortissement de mon revenu foncier puis déduire le reste ensuite (et dans ce cas obtenir un déficit foncier si le reste après amortissement est inférieur aux charges déductibles et intérêt d’emprunt) ?

    Merci,
    Marc

    • L'équipe du Blog 4 octobre 2018 à 11 h 03 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Vos revenus fonciers peuvent être déclarés de plusieurs façons:
      -Le micro foncier qui ne permet pas de déduire les charges et l’amortissement. IL s’agit simplement d’un abattement forfaitaire
      -Le réel qui permet de déduire les charges uniquement.
      Afin de faire un point plus détaillé sur votre situation, je vous invite à nous contacter au 02.43.64.17.27
      A bientôt

  38. audrey 9 octobre 2018 à 13 h 28 min ␣- Répondre

    Bonjour
    Nous avons acheté en début d’année une maison que nous rénovons et divisons en 3 appartements.
    Dans une réponse, vous dites que si l’acquisition a été faite récemment, on prendra le orix d’achat pour l’amortissement, mais qu’entend-on par « récemment »?
    Si l’on attend un an révolu avant de mettre en location, pourra-t-on prendre pour le calcul de l’amortissement la valeur sur le marché de chaque appartement (plus élevée que le prix d’achat + FN + Travaux)?
    Merci

    • L'équipe du Blog 9 octobre 2018 à 14 h 37 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      si le bien a été acheté il y a moins de 2 années, l’amortissement sera calculé sur la valeur d’achat.
      Le statut LMNP sous le régime réel permettra de déduire les charges et d’amortir les travaux éventuels.
      Au delà de 2 années, l’amortissement pourra être calculé sur la valeur vénal du bien.
      Nos équipes restent disponibles pour vous apporter toute précision sur le LMNP.
      N’hésitez pas à nous appeler au 02.43.64.17.27
      A bientôt,

  39. CONSEIL 25 octobre 2018 à 8 h 46 min ␣- Répondre

    Bonjour, je souhaite savoir si lorsque l’on a plusieurs bien en LMNP on peut varier les régimes fiscaux selon l’amortissement du bien :
    Est t’il possible de déclarer un premier bien en régime réel tant que l’amortissement exonère la fiscalité, et de déclarer en parallèle un second bien au régime micro car les divers amortissements sont devenus moins intéressant au Régime Réel.

    Cordialement.

    Mr CONSEIL Valentin.

    • L'équipe du Blog 12 novembre 2018 à 17 h 34 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Dans le cadre d’une activité LMNP, tous les revenus de la location doivent être soient au MICRO BIC soit au REEL.
      On ne peut cumuler les 2 régimes.
      Nos collaborateurs restent disponibles au 02.43.64.17.27 pour répondre à vos questions sur ce sujet.
      A bientôt,
      Codialement,

  40. Chris 3 novembre 2018 à 10 h 52 min ␣- Répondre

    Bonjour,

    Est-ce que seuls les travaux réalisés à l’intérieur du bien sont amortissables ? Est-ce que les travaux votés par les co-propriétaires le sont aussi (ravalement, réfection des parties communes, changement d’ascenseur, etc.) ?
    Merci
    Cdlt

    • L'équipe du Blog 12 novembre 2018 à 17 h 42 min ␣- Répondre

      Bonjour,
      Dans le cadre du régime réel, les travaux votés par la copropriété sont amortissables sur la base de la quote-part versé par le propriétaire.
      N’hésitez pas à contacter nos équipes par téléphone au 02.43.64.17.27 pour de plus amples détails sur ce sujet
      A très bientôt

  41. gerard 9 novembre 2018 à 18 h 03 min ␣- Répondre

    Bonjour,
    Un bien est loué dans la cadre du micro bic 50 %.
    En cas d’option pour le réel, faut il prendre la valeur vénale à la date du passage au micro ou au passage au réel?

    Merci

    • L'équipe du Blog 12 novembre 2018 à 17 h 44 min ␣- Répondre

      Bonjour,

      Cela va dépendre de la date d’achat de votre bien,
      Pour faire un point plus détaillé, je vous invite à contacter nos équipes au 02.43.64.17.27
      A bientôt

Laisser un commentaire