Les enseignes d’épilation pratiquant la technique de l’épilation à la lumière pulsée pratiqueraient illégalement la médecine.

Un arrêté datant du 6 janvier 1962 n’autorise que les épilations pratiquées soit à base de cire, soit à base de pinces, les autres techniques étant réservées au corps médical.

Notre équipe dédiée à la franchise est à votre écoute.

Source : arrêt de la Cour de cassation du 14 décembre 2016, pourvoi 15 21 597 et 15 24 610 et arrêt de la cour d’appel de Douai du 4 juin 2015