A compter de janvier 2017, tous les garagistes auront pour obligation de proposer des pièces d’occasion pour la réparation ou l’entretien des véhicules (voitures particulières ou camionnettes) de leurs clients. Libre ensuite au client d’accepter ou non cette pièce.

Attention : cette obligation n’existe que pour certaines pièces, les professionnels devront alors informer leur clientèle des prix et des conditions de vente de ces pièces par voie de marquage, d’étiquetage, d’affichage ou autre.