La  ministre de la santé, Agnès BUZYN a indiqué qu’elle n’était pas opposée à l’idée du Président MACRON d’un paquet de cigarette à 10€, mais qu’elle souhaitait mettre en place un dialogue entre les parties concernées.

Pour le gouvernement, augmenter le prix du paquet de tabac est un moyen de réduire le nombre de fumeurs.

Sur la question de la cigarette électronique elle demeure réservée, dans l’attente d’une évaluation scientifique plus précise sur la dangerosité de ce type de produit. Au passage elle indique que l’interdiction de vapoter mise en place au 1er octobre prochain dans les lieux publics ne sera pas remise en cause.

Source : le site le monde du tabac.com, Le Parisien et Aujourd’hui en France (16 juin 2017).