Votre société est face à des besoins de trésorerie momentanés et vous disposez d’argent que vous pouvez mettre à sa disposition. Pourquoi ne pas lui faire une avance en compte-courant ?

Une avance en compte-courant…

Un compte-courant d’associé est une somme d’argent mise à la disposition de la société par les dirigeants ou les associés. Rémunérée à un taux avantageux… Juridiquement, les avances en compte-courant sont considérées comme des prêts productifs d’intérêts. L’associé est donc rémunéré par les intérêts que la société lui verse.

Contrairement aux dividendes, l’avance en compte-courant est un moyen d’être rémunéré par la société alors même qu’elle n’a pas de résultat distribuable.

Remboursable à tout moment…

Contrairement à de nombreux placements financiers, les sommes déposées sur le compte-courant sont, en principe, exigibles à tout moment. Cependant, une disposition conventionnelle ou statutaire contraire peut prévoir le respect d’un préavis, de formalités, voire le blocage des avances en compte-courant pendant un certain temps. Enfin, et en l’absence même de telles restrictions, il est à noter qu’un associé pourrait être dans l’impossibilité de demander brutalement le remboursement des avances en compte-courant dans l’hypothèse où la société traverserait des difficultés financières. Dans ce dernier cas, la jurisprudence en déduit qu’une telle demande est contraire à la volonté d’être associé qui doit animer tous les associés et rompt le pacte social. Les intérêts perçus constituent des revenus de capitaux mobiliers soumis depuis 2018 au plan forfaitaire unique (PFU).Le taux et de 12.8% accompagné de prélèvements sociaux de 17.2% soit un total de 30%

Des intérêts déductibles pour la société…

La déductibilité des intérêts est soumise à la condition que le capital de la société soit entièrement libéré, c’est-à-dire que les fonds aient bien été versés par les associés lors de la constitution de la société ou en cas d’augmentation de capital et dans certaines limites. Les intérêts ne sont toutefois déductibles que s’ils n’excèdent pas un certain plafond. Ce taux maximum correspond au taux effectif moyen pratiqué par les banques pour les prêts à taux variable aux entreprises d’une durée supérieure à deux ans. Publié chaque trimestre au JO, le taux limite de déduction s’élevait à 1.47 % pour les exercices clos au 31/12/2018

Et un mode de financement avantageux…

Pour la société, le recours au compte-courant d’associé est un moyen très simple d’améliorer sa trésorerie à un coût inférieur aux emprunts bancaires. Par ailleurs, il constitue une garantie à proposer aux banques à l’occasion d’un emprunt. L’entreprise dont le capital social semble insuffisant lors de la souscription de l’engagement bancaire peut mettre en avant les avances en compte-courant pour augmenter sa solvabilité. Prêter de l’argent à votre entreprise, vous permet de bénéficier d’un taux d’intérêt supérieur à celui de tous les comptes rémunérés proposé par les banques, ces intérêts étant par ailleurs déductibles pour l’entreprise. Une façon aussi de retirer de l’argent de votre société autrement que par la voie de la rémunération!