L’article 22 de la loi de finances pour 2018 a plus que doublé les seuils de chiffre d’affaire des micro-entreprises (170 000 € au lieu de 82 800 € pour celles qui réalisent des ventes et 70 000 € au lieu de 33 200 € pour les autres) bien que les seuils de franchise de TVA demeurent inchangés. Les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à ces nouveaux seuils relèvent maintenant de plein droit du régime de la micro-entreprise dès l’imposition des revenus 2017.

Cependant, les entreprises peuvent conserver le bénéfice du régime réel d’imposition à condition de le faire savoir à l’administration avant le 3 mai 2018 pour l’exercice clos le 31 décembre 2017 (déclaration n°2031 ou n°2035) !

Vous souhaitez vous faire accompagner dans ces démarches ? Contactez nos experts !

Source : impôt.gouv.fr