Cette réforme fiscale est reportée.

Le gouvernement repousse à 2019 l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Il doit remettre au Parlement un rapport sur le dispositif et son éventuel remplacement par un autre mécanisme.