Voici le barème des indemnités forfaitaires de petits déplacements

Rappel : les entreprises de travail temporaire, de travaux publics, du bâtiment, de la tôlerie, de la chaudronnerie et de la tuyauterie industrielle bénéficient d’un barème spécifique d’exonération pour les indemnités de petits déplacements (transport et repas).

Ce barème particulier fixe les limites d’exonération des remboursements de frais de repas et de transport exposés par les salariés amenés à se déplacer de façon habituelle sur des sites extérieurs à l’entreprise.

Trajet aller et retour compris Limite d’exonération quotidienne (1) Repas pris hors des locaux de l’entreprise ou sur un chantier Repas pris au restaurant
5 km à 10 km 2.50 € 9 € 18.40 €
10 km à 20 km 4.90 €
20 km à 30 km 7.40 €
30 km à 40 km 9.90 €
40 km à 50 km 12.30 €
50 km à 60 km 14.80 €
60 km à 70 km 17.30 €
70 km à 80 km 19.70€
80 km à 90 km 22.20 €
90 km à 100 km 24.70 €
100 km à 110 km 27.10 €
110 km à 120 km 29.60 €
120 km à 130 km 32.00 €
130 km à 140 km 34.50 €
140 km à 150 km 37.00 €
150 km à 160 km 39.40 €
160 km à 170 km 41.90 €
170 km à 180 km 44.40 €
180 km à 190 km 46.80 €
190 km à 200 km 49.30 €
(1) Valeur par tranche de km = valeur de l’indemnité kilométrique fiscale pour un véhicule de 4 CV/2 (0.493 €/2 x nombre de kilomètre

Source : urssaf.fr