Attention aux arnaques sur les faux sites administratifs

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) met en garde les utilisateurs sur les arnaques aux faux sites administratifs.

Quelques recommandations préalables si vous souhaitez effectuer une formalité administrative en ligne:

Vérifier l’URL du site en question

Attention aux codes utilisés par les faux sites administratifs. En effet, ces derniers ressemblent souvent étrangement à de vrais sites (celui des impôts par exemple). Les codes couleurs, ou encore les symboles comme Marianne, le drapeau français sont souvent repris pour tromper l’utilisateur. Ces sites vous proposent d’effectuer à votre place les formalités administratives (Demande d’extrait d’acte de naissance, consultation de points sur le permis de conduire, déclaration d’ouverture de chantier, etc.) de manière payante.

Afin d’éviter les pièges, il convient de vérifier l’URL dans la barre d’adresse de votre navigateur. Les sites administratifs se terminent par .gouv ou .fr jamais par .org ou .com

Ne donnez pas vos coordonnées bancaires sans avoir vérifier au préalable que le site était sécurisé.

Nous vous conseillons également de vérifier les mentions légales du site. Ainsi, ce dernier doit respecter certaines règles comme le délai légal de rétractation de 14 jours.

Une information claire

Ces sites commerciaux qui proposent de réaliser pour vous certaines démarches doivent vous apporter une information claire et précise. Notamment concernant la tarification, les tarifs doivent être annoncés TTC. En aucun cas, ces sites ne pourront recevoir à votre place les documents officiels. Ceux-ci vous sont toujours transmis directement.

Si vous êtes victimes d’une arnaque de ce type, il convient d’alerter la DGCCRF.

2018-10-11T11:08:06+00:0011/10/2018|Arnaque|

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire