Un associé non exploitant ayant le statut de salarié peut-il être considéré comme exerçant son activité professionnelle dans la société et ses parts sont-elles considérées comme des éléments d’actifs affectés à l’exercice de sa profession (article 151 nonies) et ainsi relever du régime des plus-values professionnelles en cas de cession ?

Il convient de vérifier dans les faits si l’associé participe effectivement à l’activité de la société.

Le statut social n’a pas d’influence sur l’appréciation de la notion de l’activité professionnelle.

Si les conditions sont réunies, en cas de cession de parts, les plus-values relèvent du régime des plus-values  professionnelles et non du régime des plus-values de cession de valeur mobilières, et peuvent bénéficier du régime d’exonération prévues en application de l’article 151 septies.

Vous êtes concernés ? Contactez l’équipe Gecagri