Nous vous rappelons que depuis le 1er janvier 2018 et jusqu’au 15 mai 2018, vous pouvez faire votre demande d’aide aux bovins laitiers et allaitants.

Pour les aides aux bovins laitiers et allaitants, seront prises en compte les vaches éligibles présentes le jour de la déclaration et que vous conserverez pendant 6 mois à compter du lendemain de la déclaration. Au cours de la période de détention, vous pouvez remplacer une vache par une génisse dans la limite de 30%.

Pour l’aide aux bovins allaitants, vous devez détenir au moins 10 vaches allaitantes pendant toute la période de détention obligatoire (pas de remplacement par une génisse si vous n’avez que 10 vaches allaitantes) ou 10 UGB de vaches/brebis/chèvres dont 3 vaches allaitantes éligibles.

Nouveautés de la PAC 2018 :

  • Vous êtes exonérés de diversité d’assolement et de SIE si vos prairies temporaires et/ou vos jachères et/ou vos légumineuses représentent plus de 75% de vos terres arables, également si vos prairies temporaires et/ou vos prairies permanentes représentent plus de 75% de vos terres arables, peu importe que la surface restante en terres arables soit supérieure à 30 ha.
  • Désormais des périodes d’implantation sont à respecter :
    • pour la diversité des cultures, la période de culture est fixée du 15 juin au 15 septembre
    • période de présence obligatoire pour les SIE:
    • pour les jachères : pas de valorisation entre le 1er mars et le 31 août
    • pour les cultures dérobées semées par un mélange d’espèces ou de légumineuses : 8 semaines à définir par département
  • Interdiction d’utiliser des produits phytopharmaceutiques sur certaines SIE
    • sur jachère et cultures dérobées : mêmes périodes que celles mentionnées ci-dessus
    • sur les cultures fixatrices d’azote et les bandes le long des forêts avec production : du semis jusqu’à la récolte
    • sur les cultures dérobées ou à couverture végétale mises en place par un sous-semis d’herbe ou de légumineuses : de la récolte de la culture principale durant au moins 8 semaines ou jusqu’au semis de la culture principale suivante
  • Les mélanges comportant des graminées ne sont plus éligibles à l’aide à la production de légumineuses fourragères à compter de la campagne 2018
  • L’épeautre est reconnu comme une culture distincte du blé pour la diversité d’assolement

Besoin d’un accompagnement ? L’équipe Gecagri est à votre disposition